L’ancrage à la Terre Mère

L’ancrage signifie être connecté à la terre. C’est se sentir relié. C’est ressentir ce lien profond qui existe entre soi et la terre, et être dans l’acceptation du moment présent. C’est également sortir de ses pensées et prendre conscience de son corps dans son intégralité. C’est s’accepter pleinement comme on est et prendre soin de soi. S’ancrer, c’est s’enraciner dans le sol, dans la terre, dans le réel, dans la matière, dans le présent, dans l’ici et maintenant…peu importe les termes que vous employez. S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête … et l’installer dans ses pieds.
C’est sortir du monde des rêves, des pensées, de l’imaginaire, du spirituel… et revenir dans le monde terrestre, réel, corporel, le monde de la matière. C’est être pleinement là, dans le monde physique.

L’énergie de la Terre vous protège. L’ancrage permet à l’énergie de la terre d’éliminer l’énergie négative et de la remplacer par de l’énergie positive. L’ancrage est bon pour le corps. Vous trouvez la paix.

L’ancrage est en lien avec les trois premiers chakras ( plus les souterrains ) et participent à vous sentir à votre place,  plus en sécurité,  avoir moins de pensées négatives, être moins fatigué et avoir plus d’énergie, être serein ici et maintenant, peu importe l’endroit où vous êtes, être plus confiant et plus positif, peu importe la situation qui se présente, être moins angoissé et aborder une crise d’angoisse plus sereinement, lâcher prise plus facilement, régler certains problèmes de déréalisation ou l’impression que l’on devient fou, soulager tout un tas de problèmes tels que pleurs, migraines, stress, pensées suicidaires, accomplir plus facilement vos projets, vos rêves, mieux vous sentir dans votre corps, accepter la vie et moins lui résister, en lien avec la mère.

Activités d’ancrage:

Les activités sportives car elles font travailler le corps, élément essentiel de l’ancrage : marche, course …
Les amis, l’amour dans le féminin / masculin sacré, le rire
Les activités de méditation marche en conscience, Mandala
Les activités artistiques et corporelles : musique, danse, yoga, Taï chi, Qi qong…
Toute activité qui prend soin du corps : massage, relaxation, étirements, cuisine saine…
Mais aussi et surtout tout ce qui permet un contact avec la nature : balade en forêt, à la campagne, en montagne, jardinage.
Donc plus vous pensez à vos pieds ( avec amour ), et plus vous êtes enraciné.

Remèdes de fleurs du Dr Bach:

Clématite (Clematis) : rêverie, préférer vivre dans l’esprit manquer de vitalité, pour aider à vivre dans le présent.
Fleur de Marronnier blanc (White Chestnut) : L’esprit encombré par un bavardage mental trop actif et épuisant, obsessions

Différentes techniques d’ancrage

Exercice 1 

Vous pouvez le faire assis ou debout. L’important est d’avoir les pieds bien à plat sur le sol.
Vos pieds sont bien posés sur le sol, et créent un contact puissant avec la terre.
Commencez par effectuer 3-4 mouvements de respiration abdominale pour vous détendre
Maintenant, les yeux fermés de préférence, vous allez imaginer que des racines sortent de vos pieds et commencent à s’enfoncer dans le sol.
Ces racines commencent à vous relier très profondément avec le sol. Si vous êtes assis, ces racines partent non seulement de vos pieds mais aussi des pieds de la chaise, de vos chevilles, de vos cuisses…
Tout en continuant votre respiration profonde, vous imaginez que ces racines vont de plus en plus profondément dans le sol. Elles sont de plus en plus grosses.
À chaque inspiration, vous visualisez l’énergie de la terre qui remonte en vous. Cette énergie arrive de la terre, passe par vos racines, jusqu’à vos pieds, et remonte en vous.
À chaque expiration, vos racines s’étendent encore plus loin et encore plus profond vers le centre de la terre.
Ces racines commencent par englober de plus en plus d’espace, et englobent maintenant votre ville toute entière. Puis votre région toute entière. Votre pays tout entier.
Vos racines englobent maintenant la terre tout entière et vont jusqu’à son noyau. Vous êtes maintenant parfaitement relié avec la terre. La puissante énergie du noyau de la terre remonte jusqu’à vos pieds, puis jusqu’à votre cœur et vous traverse tout entier. Cela vous nourrit et vous donne de la confiance, de la puissance, et de la sérénité.
Là, bien enraciné, bien ancré dans le centre de la terre, vous allez y déposer une intention sur quelque chose que vous souhaitez voir apparaître dans votre vie.
Par exemple, dans le centre de la terre, vous allez émettre l’intention suivante : « je suis en sécurité, ici et maintenant » (cette intention est très puissante et je l’utilise beaucoup).
Vous vous sentez maintenant profondément relié avec la terre et en totale sécurité.
Si vous faites cet exercice une fois par jour pendant ne serait-ce qu’une semaine, vous allez déjà ressentir de puissants bienfaits. Plus vous le ferez, et plus les résultats seront importants.
C’est un magnifique exercice qui donne des résultats impressionnants.
Source pour la technique : guerir-l-angoisse-et-la-depression.fr

Exercice  d’ancrage 2  ( bien  pour les enfants )

Dessiner et colorier des mandalas
Technique de recentrage permettant de retrouver l’équilibre et de se concentrer en ramenant au CENTRE son attention dirigée très souvent vers l’extérieur.

Exercice 3

Tenez-vous debout, le tronc bien droit, les pieds légèrement écartés, de manière à figurer un tronc d’arbre stable sur sa base. Laissez pendre vos bras le long du corps. Mains et doigts allongés de part et d’autre de vos cuisses.
Fermez les yeux. Dites ou pensez la phrase suivante : «Je désire être ancré dans le sol, maintenant». En disant ou pensant «maintenant», expirez longuement et visualisez que de grandes racines sortent du dessous de chacun de vos pieds et s’enfoncent très profondément dans le sol.
Puisque vous êtes correctement ancré dans le sol, vous allez pouvoir aligner vos chakras afin d’être correctement centré sur vous-même.
Restez dans la position de l’arbre, bien ancré dans le sol et joignez vos mains à hauteur de votre sternum (chakra du cœur), paume contre paume. Ecartez les doigts et décollez les paumes de façon à ce que seules les extrémités des doigts se touchent. Appuyez l’extrémité de vos pouces contre le centre de votre sternum qui en énergétique, constitue le centre de votre corps (4ème chakra). Laissez retomber vos coudes contre votre thorax afin de ne créer aucune tension musculaire.
Regardez les extrémités de vos majeurs qui pointent vers le ciel. Ensuite, fermez les yeux et continuez à visualiser les extrémités de ces doigts.
Puis, pensez ou dites cette phrase : « Je demande à être correctement centré sur moi-même, maintenant. » Ensuite, expirez longuement et attendez les sensations qui vont se produire dans votre corps.
Vous verrez, c’est magique. Vous aurez l’impression que tous vos tiroirs (chakras) se remettent dans le bon ordre.
Après avoir réalisé les phases d’ancrage puis de centrage, laissez retomber les bras le long du corps et, tout en fermant les yeux, dites ou pensez la phrase suivante : «Je désire activer mon rayonnement d’Amour Inconditionnel et de Lumière, maintenant». Ensuite, expirez longuement et accueillez les sensations.

Exercice n°4

Position :
Debout, relaxé
Jambes séparées en ligne avec les épaules.
Durée :
2 à 5 minutes.
Maintenez les bras étendus de chaque côté du corps au niveau des épaules.
Paume de la main gauche tournée vers le ciel.
Paume de la main droite tournée vers la terre.
Le courant magnétique de la main gauche passe vers le cœur, vers le plexus solaire en rechargeant le corps. Le surplus s’écoulant dans la main droite.
Effets :
Matin = dynamisant.
Soir = détente.
Références : F. A. Petter, Feu de Reiki, p.50 Paula Horan, Reiki, Soigner, se soigner, p.63

Exercice d’ancrage 5

Visualiser sur la respiration :
1) Sur l’expir, des racines qui sortent du chakra racine et s’enterrent jusqu’au centre de la terre, s’ancrant solidement.
2) Sur l’inspir, l’énergie Rouge de Gaya remonte dans les racines (comme par capillarité) jusqu’au 1er chakra.
Laisser l’énergie entrer, nourrir le chakra

Exercice 6 de Christophe Mistral 

C’est un exercice que l’on peut faire partout. Il consiste a se relier d’abord mentalement à la terre, à prendre conscience de la sphère sur laquelle nous sommes, et de dépasser par cette conscience les limites des 4 murs qui nous entourent. Puis, de la même manière, on prend conscience du ciel, et des étoiles, bien loin au dessus de nous. Dans cet exercice, on sent habituellement à la fois un sentiment d’espace, de grandeur du monde, mais aussi un sentiment d’être une goutte d’eau dans un grand océan… (et cela casse un peu notre ego).
Faire cet exercice lorsqu’on étouffe dans une pièce un peu trop petite, aussi en montagne, dans les alpes. Et là lorsqu’on est devant l’immensité du massif des alpes avec ces panoramas grandioses, ces massifs imposants. Ce cadre est extraordinaire, il facilite grandement cette prise de conscience que nous somme bien peu de chose.

Exercice 7 de Christophe Mistral 

Un exercice vraiment intéressant est de le faire cela en forêt. On s’habille de manière confortable, on fait le vide dans sa tête, puis on commence en formant cette concentration d’énergie dans son cœur, lorsque la sensation est bien là, on fait descendre dans le bas ventre, puis le pied, le bas ventre, un bras, un autre bras, puis l’on redescend dans le ventre, les pied et on sort par les pieds, puis on remonte, on ressort par la tête, on projette cette énergie à l’extérieur, vers un arbre, puis on revient dans son corps, etc.… On peut aussi essayer de faire passer cette énergie dans les pierres, dans le végétaux, et de la projeter loin au dessus de soi. Si on fait tout cela en guidant ces énergies par les paumes, cela donne une sorte de chorégraphie très sympathique, et libératrice et très revitalisante.

Exercice 8  De Jean-Marc : le souffle créateur 

Pour faciliter votre ancrage, je vous suggère de répéter cette invocation :
« Je sens descendre le long de ma colonne et de sous mes pieds, de longues racines, ces racines s’enracinent profondément dans la terre, pour y puiser l’énergie tellurique.
Je demande amour lumière et énergie.
Je demande le meilleur.
Je sens monter de mon plexus solaire, une longue tige, qui s’élève dans la voûte des cieux, pour y puiser aussi l’énergie christique.
L’énergie tellurique et l’énergie christique se mélangent et retombe sur moi comme une pluie de lumière, une lumière blanche, une lumière douce qui m’enveloppe, me protège et me purifie.
Je demande d’être un canal, le plus pur possible.
Je suis amour, je suis lumière, je suis énergie.
Je demande le meilleur pour moi.
Qu’il soit fait, selon la volonté de l’univers ! »
(Cette invocation, va vous sembler une bien longue prière, mais avec le temps, vous verrez, elle s’ancre bien dans notre mémoire et c’est un bon moyen pour s’ancrer à chaque jour ou le plus souvent possible.)

Exercice  9

En voici un autre qui participera aussi à l’ancrage puisque permet de travailler sur le premier chakra.
Il s’agit d’un exercice de respiration que l’on peut faire en visualisant une couleur Rouge : Inspirer lentement et profondément dans le ventre par le nez.
Retenir son souffle et pendant ce temps contracter aussi fort que possible le sphincter 7 fois.
Puis relâcher et expirer par la bouche
Ceci est à faire 11 fois successivement en se concentrant sur son premier chakra

Un exemple de centrage :

Le chemin de Lumière
Imaginez un chemin.
Au bout de celui-ci, imaginez le soleil, un soleil magnifique.
Symbole de votre Soleil Intérieur et de votre propre Lumière, car nous sommes tous Lumières. Souvent d’ailleurs on a même peur de notre propre Lumière.
Cette route avec le soleil, c’est notre chemin de vie.
Imaginez alors que vous marchez sur cette route en avançant vers le soleil et quand vous y arrivez c’est que vous êtes dans votre temple intérieur.
Vous pouvez aussi lors de cette méditation voir des sentiers ou d’autres chemins qui dévient du vôtre.
Focalisez vous alors sur le soleil, revenez sur votre route de lumière et continuez.

10 Vidéo d’ancrage